8-Mai, 68ème commémoration

Par une matinée ensoleillée, notre Orchestre a une fois de plus rehaussé la cérémonie de commémoration de la victoire du 8 mai 1945. Aux Morts a retenti en un hommage vibrant envers le dernier parachutiste anglais lâché à Moussey, décédé il y a quelques jours, un moment ancré dans le devoir du Souvenir

 

Jamais la France n’a fait guerre plus haute et plus belle que celle des caves où s’impriment ses journaux libres, des terrains nocturnes et des criques secrètes où elle reçoit ses amis libres et d'où partent ses enfants libres, des cellules de tortures où malgré les tenailles, les épingles rougies au feu et les os broyés, des Français meurent en hommes libres.
—Joseph Kessel